Comment leur dire que le Père-Noël n’existe pas ?

La tranquille localité de Montville, dans le New Jersey, n’apparaît presque jamais aux informations. Il s’agit d’un État riche, l’un des meilleurs où il fait bon vivre aux États-Unis. À Montville normalement, il ne s’y passe presque jamais rien. Enfin, jusqu’à aujourd’hui.

La presse du monde entier a publié que l’un des professeurs de l’école élémentaire Cedar Hill a été renvoyé ce 29 novembre. La raison ? Cette femme a dit à ses élèves que le Père-Noël n’existait pas.

À première vue, l’enseignante travaillait dans le centre en tant que remplaçante d’un autre professeur. On ne connaît pas vraiment le contexte, mais la professeure a décidé de révéler aux petits que le Père-Noël n’existait pas, que ceux qui achetaient les cadeaux étaient en réalité leurs parents.

Immédiatement, les parents énervés ont exigé qu’elle soit renvoyée de l’école. Selon eux, leurs enfants de 6 à 7 ans sont rentrés à la maison complètement abattus. Ils pleuraient amèrement en demandant à leurs parents si c’était vrai, si en réalité le Père-Noël n’existait pas.

Certains des parents ont aussi dit que la professeure ne s’était pas limitée à dire que Papa-Noël n’existait pas. Elles leurs à aussi dit que les lutins, la petite souris ou le lapin de Pâques n’existaient pas et qu’ils n’étaient que fantaisie. Elle leurs a dit que les rennes ne pouvaient pas voler. « Les enfants son dévastés », raconta l’une des mamans. « Ce qu’a fait cette femme revient à briser l’esprit de Noël de notre enfant et celui de ses 21 camarades de classe, c’est horrible. »

Les parents ont immédiatement réagi et sont allés à l’école pour protester. Ils ont insisté sur le fait que la direction devait prendre des mesures. Et la professeure a donc été renvoyée le jour même.

Certains des parents contrariés, ont publié cet événement sur leurs réseaux sociaux, et l’information est devenue virale, à l’intérieur et à l’extérieur du pays. Même si l’identité de l’enseignante n’a pas été diffusée, elle a surement compris que jouer avec l’innocence des enfants peut vite coûter cher.

Quand et comment dire aux enfants que le Père-Noël n’existe pas ?

Cet évènement a ouvert un important débat sur ce doute qui s’impose tôt ou tard à tous les parents. Devons-nous dire aux enfants que le Père-Noël n’existe pas ? Quand et comment

Les psychologues affirment que l’âge parfait pour que nos enfants entrent dans le monde des grands est à partir de 7 ans. Cependant, il faut prendre en compte leur maturité qui est plus ou moins importante chez chaque enfant au même âge. Certains enfants ont des doutes dès l’âge de 5 ou 6 ans. D’autres vivent dans leur monde fantaisiste jusqu’à l’âge de 10 ou 11 ans.

Il est sûr que la naïveté des enfants s’arrête chaque fois un peu plus tôt. Il est de plus en plus normal que les enfants se rendent compte que le monde dans lequel ils vivent n’est pas celui de la réalité. Le télévision et les réseaux sociaux en sont souvent la cause. Et les enfants les plus avisés sont souvent ceux qui répandent le doute chez leurs autres camarades.

Les psychologues recommandent de ne pas trop se prendre la tête sur la façon de dévoiler la vérité aux enfants. Si les enfants demandent, nous ne devons pas mentir. Mais le plus intelligent reste de leurs demander ce qu’ils en pensent, pourquoi ont-ils ces doutes… Nous devons les écouter, et nous pouvons les guider vers le monde des adultes. Mais ce qui reste le mieux reste de les laisser découvrir la vérité par eux-même.